Petit guide avant de se rendre au Royaume Uni !

Ce guide a été rédigé par les CE2 et les CM1 afin de préparer leur visite de la capitale britannique et de Windsor du 14 au 17 mai 2013 !

Big Ben et les maisons du parlement

Le monument le plus emblématique de Londres ! Par Léa et Mattéo

Big Ben et les maisons du Parlement

JPEG - 36 ko
Big Ben

I) Big Ben

Big Ben est la cloche et non la tour qui s’appelle Stephen tower ou Clock tower (la tour de l’horloge). La tour mesure 98,5 m de haut. Pour atteindre son beffroi, les visiteurs doivent franchir 335 marches.

L’horloge a quatre cadrans de 7 mètres de diamètre, des aiguilles en cuivre de 2,70 m pour les heures et 4,20 m pour les minutes. La cloche pèse 13,5 tonnes. Le marteau pèse 200 kg.

Lors de son installation, la cloche s’est fendue à deux reprises, on dit que c’est ce qui lui donne un son si particulier. Quand le parlement se réunit, la lumière s’allume et un drapeau britannique flotte au-dessus de l’horloge. La cloche sonne pour la première fois le 31 mai 1859. Le son de la cloche porte à 6 km alentour. Big Ben sonne les heures, les quarts d’heure étant sonnés par d’autres cloches.

II) Les maisons du parlement

Les « houses of parliament » sont officiellement connues sous le nom de Westminster palace. Celui-ci remplace l’ancien palais royal. Il devient le siège régulier du parlement à partir de 1547. Il groupe dans le même ensemble la chambre des lords et la chambre des communes.

L’édifice actuel construit par Charles Barry et Augustus Pugin ne fut pas achevé avant 1888. Les architectes incorporèrent quelques restes de l’ancien palais royal détruit par l’incendie de 1834 notamment Westminster hall, fondé à la fin du XIe siècle par le fils de Guillaume le Conquérant.

Dans le parlement, il y a la chambre des communes : c’est une salle sobre et austère, tout y est vert. A droite, les membres du gouvernement, à gauche ses opposants.

La chambre des lords est une salle richement décorée de vitraux. Tout y est rouge, la couleur de la royauté. A droite du trône siègent les nobles du royaume, représentants du pouvoir temporel. A gauche siègent les hommes d’église, représentants du pouvoir spirituel.

Immense bâtisse néo-gothique impossible à rater sur la Tamise, le palais comprend un millier de salles, 11 km de couloirs et une centaine d’escaliers. La reine y est présente surtout pour symboliser l’union nationale et présider les cérémonies officielles.

Mattéo et Léa

Buckingham palace

La résidence officielle de la reine à Londres ! Par Loeiza et Gurvan

Le palais de Buckingham

JPEG - 12.8 ko
Buckingham Palace

Le palais de Buckingham est le plus célèbre d’Angleterre et il est devenu la résidence officielle de la monarchie britannique depuis l’accession au trône de la reine Victoria en 1837. Près de 50000 personnes s’y rendent chaque année en tant qu’invités.

Le palais aujourd’hui

Le palais compte plus de 600 pièces, 78 salles de bains et un grand jardin à l’arrière, le plus grand jardin de Londres. Actuellement plus de 600 personnes dont des cuisiniers, des femmes de ménage, des plombiers et des jardiniers travaillent dans le château. La reine d’Angleterre Aujourd’hui, c’est la reine Elisabeth II qui règne sur le royaume.

Comment savoir si la reine est là ? Quand la reine arrive à Buckingham palace, un porte-drapeau est chargé de lever le drapeau : « Royal standard ».

La relève de la garde Les gardes sont chargés de surveiller le palais de la reine. La relève de la garde, « Changing the guard » en anglais, a lieu à Buckingham palace à 11h30.

Loeiza et Gurvan

Henri VIII

Un roi de la Renaissance qui a marqué l’histoire ! Par Titouan et Nicolas

JPEG - 19.9 ko
Henri VIII

Roi d’Angleterre de 1509 à 1547, Henri VIII est surtout connu pour ses rapports compliqués avec ses femmes puisqu’il en a fait exécuter deux, et que l’annulation de son premier mariage est à l’origine du schisme avec Rome. Néanmoins, Henri VIII fut aussi le roi d’une Angleterre ayant eu la volonté de se poser en arbitre dans la lutte entre Charles Quint et François 1er dans le contexte décisif pour l’Europe de la Réforme. Enfin, la crise avec Rome allait amener à la création de l’anglicanisme entériné sous le règne de sa fille : Elisabeth 1re.

I) Son règne

Henri VIII est bien décidé à gouverner avant tout pour sa gloire personnelle et ainsi se hisser au niveau de ses rivaux européens. Le contexte international va lui en donner l’occasion. La grande affaire du règne d’Henri VIII est le schisme avec Rome. Mais les raisons en sont multiples et complexes et pas uniquement dues à un caprice pour se remarier. Henri VIII n’est pas le prince docile que les Espagnols espéraient. De plus, il reproche à la reine de ne pas lui donner de fils (un garçon est mort à quelques semaines en 1511) ; ils ont cependant une fille, Marie, née en 1516. Tout s’accélère quand le roi tombe amoureux d’Anne Boleyn.

En 1531, l’archevêque de Canterbury déclare : « Nous reconnaissons que sa Majesté est le protecteur particulier, le seul et suprême seigneur et, autant que la loi du Christ le permet, le chef suprême de l’Eglise et du clergé d’Angleterre ». Le schisme est bien là, et le pape excommunie Henri VIII deux ans plus tard. Dorénavant, la monarchie d’Angleterre est également chef de l’Eglise du pays.

Henri VIII ne veut pas seulement faire de l’Angleterre une grande puissance, il se pose aussi comme un prince en concurrence avec les autres princes, en particulier avec François 1er, au profil proche. Les deux souverains se rencontrent au camp du Drap d’or en juin 1520, où ils rivalisent de luxe ostentatoire. Toutefois, Henri VIII choisit son camp suite à la défaite de François 1er à Pavie en 1525, et se rapproche de l’empereur Charles Quint par le traité de Westminster en 1527.

II) Les femmes d’Henri VIII

Le « divorce » avec Catherine d’Aragon permet au roi d’officialiser sa liaison avec Anne Boleyn en 1533. Il espère d’elle un fils, mais elle accouche d’une fille : Elisabeth. Leur relation s’envenime vite, Anne faisant une fausse couche en 1536. De plus, la réputation de la reine est de plus en plus sulfureuse. Henri VIII en profite pour s’en débarrasser, et elle est exécutée en 1536.

Le roi jette son dévolu sur Jane Seymour, dont il tombe très amoureux. Miracle, elle lui donne un fils, Edouard, en 1537. Malheur, elle meurt la même année…

Henri VIII ne s’en remet jamais vraiment. Le quatrième mariage, avec Anne de Clèves, est politique, pour se rapprocher des protestants allemands. La reine est répudiée quelques mois plus tard. Vieilli et affaibli, il tente de retrouver sa jeunesse et sa vigueur avec Catherine Howard en 1540. C’est un fiasco, et la reine est exécutée, tout comme ses amants présumés… La dernière heureuse élue, Catherine Parr, semble lui redonner un peu d’équilibre. Les deux époux se respectent, et cette fois elle lui survit, décédant peu après la mort du roi.

Jusqu’à la fin de son règne, Henri VIII continue les purges et gouverne de plus en plus seul, alors que sa popularité est un lointain souvenir, à mesure que le royaume plie sous les taxes pour financer les guerres. Sa déchéance est également physique, suite à une blessure reçue lors d’un tournoi. Obèse, faible et frustré, il devient un cauchemar pour son entourage. C’est donc un soulagement quand Henri VIII meurt le 28 janvier 1547.

Il laisse un royaume exsangue et divisé. Lui succèdent brièvement son fils Edouard (1547-1553) et Marie Tudor, dite « Bloody Mary » (Marie la sanglante), connue pour son retour sanglant au catholicisme. Enfin, Elisabeth 1re (1558-1603), fille d’Anne Boleyn. Si elle devient l’une des plus grandes reines d’Angleterre et fait de son pays une grande puissance, elle ne parvient pas à perpétuer la dynastie des Tudor qui s’éteint avec elle. Entretemps, son père est entré dans la légende…

Nicolas et Titouan

La cuisine anglaise

Mmmmm !! Qu’est-ce qu’on mange là-bas ? Par Marie C. et Ninon

La cuisine anglaise

I) Les plats typiques

a) Le fromage

On l’ignore souvent, mais il existe plus de 400 fromages fabriqués en Grande-Bretagne. Celui qu’on voit le plus dans les supermarchés c’est sans conteste le cheddar. A base de lait de vache, il peut être beige ou orange, au goût plus ou moins fort. On le mange le plus souvent avec du pain de mie, parfois accompagné de Branston pickle, une sauce de légumes marinés au vinaigre, mais aussi râpé dans les pâtes ou fondu sur du pain grillé, miam !

b) Le roast beef

La cuisine traditionnelle britannique est à bas de pommes de terre, de viande, de poisson, de farine, d’œufs et de lait. Le plat le plus connu est le roast beef : du bœuf rôti au four avec des pommes de terre, des légumes et une sauce à base de jus de viande. Le week-end, c’est différent. Traditionnellement, chaque dimanche à midi, toute la famille se réunit autour d’un bon roast beef. Il est servi avec un Yorkshire pudding.

c) Le fish and chips

JPEG - 15 ko
Fish and chips

L’Angleterre est notamment célèbre pour son fish and chips, commercialisé par de nombreux restaurants et points de vente à emporter. C’est probablement le plat anglais le plus populaire et le plus identifiable. Il est traditionnellement servi avec des mushy peas (pois grossièrement écrasés et cuisinés), du sel et du vinaigre. Des aliments tels que le scampi, un plat de crevettes roses panées et cuites à la friteuse, sont également proposés, ainsi que des fishcakes (gâteaux de poisson).

d) Les inventeurs du sandwich

A midi en général, les Anglais mangent deux tranches de pain de mie carré fourrées de thon à la mayonnaise, de bacon, de concombre ou d’autre chose. C’est d’ailleurs en Angleterre qu’est né le sandwich… il y a plus de 250 ans ! John Montagu, comte de Sandwich, a donné le nom de sa ville à cette préparation qu’il aurait inventée pour manger sans quitter sa table de jeu. En 1762, sir John Montagu, comte de Sandwich, jouait aux cartes dans un pub. Comme il ne voulait pas interrompre sa partie pour déjeuner, il se fit servir son repas entre deux tranches de pain… Le sandwich était né !

II) Breakfast and tea

a) Breakfast

Le petit déjeuner complet anglais reste également un classique culinaire. Son contenu varie mais il se compose souvent de lard, de tomates grillées, de black pudding, de haricots (baked beans), de champignons frits, de saucisses, d’œufs (sur le plat, brouillés, ou pochés) et d’autres éléments. Des pommes de terre rissolées sont parfois ajoutées, bien que ceci ne soit pas considéré comme traditionnel.

b) Le thé

S’il est une tradition qui dure depuis 300 ans, c’est bien celle du thé ! Les 61 millions d’habitants en boivent 165 millions de tasses par jour ! Cela fait trois tasses chacun en moyenne. En Angleterre, on le boit avec un nuage de lait (white) et accompagné de pâtisseries.

III) Quelques recettes !

a) Les scones

Ce sont de petits pains souvent fourrés aux raisins. On les déguste lors du breakfast ou du tea time, tartinés de beurre ou de crème chantilly. Hum ! C’est un régal ! Ingrédients pour 12 scones :

  • 250 g de farine
  • 50 g de beurre
  • 15 cl de lait
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 2 c. à soupe de sucre en poudre
  • 75 g de raisins Préparation (15 minutes) Mélanger farine, beurre et sucre. Ajouter les raisins. Faire un puits et verser le lait. Mélanger avec une fourchette. Patouiller la pâte ! Séparer la pâte en 12 morceaux égaux. Avec un pinceau trempé dans du lait, badigeonner les scones. Mettre au four 10 minutes à 220°C.

b) Le fameux cucumber sandwich

Ingrédients (pour 6 sandwichs)

  • 12 tranches de pain de mie blanc
  • 1 concombre pelé, découpé en rondelles
  • Des feuilles de laitue
  • Mayonnaise, moutarde, vinaigre Préparation (10 minutes) Placer les rondelles de concombre dans un saladier avec du gros sel. Au bout de quelques minutes, enlever l’eau que le concombre a rendue. Sur les rondelles, verser de la mayonnaise additionnée d’un peu de vinaigre ou de moutarde. Tartiner une tranche avec le mélange, ajouter une feuille de salade et poser l’autre tranche de pain en appuyant légèrement pour les souder. Enlever la croûte tout autour du sandwich et couper en deux pour former des triangles. C’est prêt !

Ninon et Marie C.

Les fêtes traditionnelles

Des fêtes communes mais aussi des fêtes typiques ! Par Coline et Eloïse

I) Les fêtes internationales

a) Halloween

JPEG - 7.7 ko
a pumpkin

Cette fête se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Elle est fêtée principalement en Irlande, au Canada, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. La tradition la plus connue est que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur et qui font rire : en squelette@, sorcière, monstre… et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes, souvent eux-mêmes déguisés, des bonbons, des fruits ou de l’argent avec la formule « trick or treat » ! Pour Halloween, on découpe ou on cuisine des citrouilles. La citrouille se dit « pumpkin » en anglais.

b) Christmas

Noël se déroule le 25 décembre comme partout ailleurs. On décore le sapin (Christmas tree), on fait le réveillon le soir du 24 et on ouvre ses cadeaux (presents) à minuit. Les Anglais accrochent des chaussettes (stockings) au-dessus de leur cheminée pour y recevoir des cadeaux et chantent des chansons de Noël.

c) Easter

Pâques se passe au printemps. C’est une fête religieuse. On cache des œufs en chocolat dans le jardin et le dimanche matin on va les chercher.

II) Les fêtes typiquement anglaises

a) Guy Fawkes

Ce personnage anglais est né en 1570. En 1605 il a décidé de faire sauter les maisons du parlement avec de la poudre à canon. Mais il a été arrêté et exécuté. Tous les 5 novembre on fait brûler un mannequin qui le représente. On fait des feux d’artifice.

b) Boxing day le 26 décembre

L’origine du nom est incertaine, mais il pourrait se référer à l’ouverture des boîtes contenant des cadeaux, le don de cadeaux en boîtes aux commerçants en guise de remerciement pour un service fiable ou aux cadeaux donnés aux domestiques qui avaient droit à un jour de congé pour visiter leur famille ou peut-être à l’ouverture des boîtes de quête des églises pour distribuer l’aumône aux pauvres. Certains pensent qu’elle se réfère au sport de la boxe. Aujourd ‘hui Boxing Day est le 1er jour des soldes d’hiver.

Coline et Eloïse

Les usages

Beaucoup de choses sont différentes à Londres ! Par Alexandre, Maëlyn et Martin.

La conduite à gauche

JPEG - 45.4 ko
Bus à impériale

Eh oui en Angleterre, on conduit à gauche et de ce fait le volant est à droite. Ca fait bizarre au début mais vous vous y habituerez rapidement.

La monnaie

Les anglais n’ont pas voulu de l’euro. La monnaie du Royaume-Uni s’appelle la livre sterling (pounds). On met un £ devant le chiffre lorsqu’on écrit un prix. La reine d’Angleterre est en photo sur tous les billets et toutes les pièces.

La monarchie

JPEG - 20.9 ko
Elisabeth II

En France, nous avons une république avec des présidents et en Angleterre, il y a des reines et des rois.

Le téléphone

Chaque pays a un code pour téléphoner. Celui de l’Angleterre est le 0044 donc si tu veux téléphoner en Angleterre, tu dois composer le 0044 suivi du numéro que tu veux appeler.

Le décalage horaire entre la France et l’Angleterre.

Il y a un décalage horaire d’une heure entre la France et l’Angleterre. En Angleterre, il est toujours une heure plus tôt qu’en France : quand il est midi en France, il est 11 h du matin en Angleterre. Les changements d’heure ont lieu les mêmes jours.

L’uniforme à l’école

L’uniforme est obligatoire pour les écoliers : à l’origine, cela permet de ne pas faire de différence entre les familles les plus aisées et les familles les plus pauvres. L’uniforme permet également de reconnaître l’école dont fait partie l’enfant.

Alexandre, Maëlyn et Martin

Peter Pan

Le célèbre petit garçon aime survoler Londres ! Par Youna et Estebann

JPEG - 37.5 ko
Peter Pan édition de 1911

I) L’œuvre

J.M. Barrie a créé Peter Pan en racontant des histoires aux filles de son amie Sylvia Llewelyn Davies avec laquelle il avait une relation spéciale. Sylvia était la fille de George du Maurier, dessinateur satirique et compagnon de route de Henry James. « Peter » était le prénom de leur troisième fils, et le nom « Pan » rappelait le dieu grec de la Nature. Peter pan fait sa première apparition imprimée en 1902 dans le livre « the Little White Bird », littéralement : le petit oiseau blanc. Barrie développe le personnage de Peter pour créer la pièce de théâtre « Peter pan, or The Bay Who Wouldn’t Grow up » = « Peter pan, ou le garçon qui ne voulait pas grandir » dont la première eut lieu à Londres le 27décembre 1904.

En 1906 la partie de « the Little White Bird » concernant Peter pan est publiée seule : « Peter pan in Kensington Garden » illustrée par Arthur Rackhan. Enfin, Barrie adapta la pièce en un roman publié en 1911 et titre « Peter and Wendy », connue actuellement sous le titre « Peter Pan ».

II) L’histoire

Ce vendredi soir, la voie est libre pour Peter Pan, un petit garçon qui refuse de grandir : M. et Mme Darling sont absents et leur chienne Nana, qui tient lieu de nurse à leurs enfants Wendy, Jean et Michel, a été enchaînée dans le jardin. Venu récupérer son ombre abandonnée lors d’une précédente visite, Peter se retrouve face à Wendy. Avide des histoires qu’elle pourra lui raconter et du rôle de mère qu’elle pourra endosser, il la persuade de le suivre jusqu’au pays imaginaire (Neverland).

Wendy, devra s’y défendre de la jalousie de la fée Clochette et veiller sur la petite famille des garçons perdus, jadis tombés de leur landau, dont elle devient la mère. Emmenés par Peter pan, Wendy et ses frères vivront d’extraordinaires aventures auxquelles seront mêlées les peaux rouges et Lily la tigresse mais surtout les pirates et leur chef, le fameux Capitaine Crochet (Hook en anglais) qui n’a jamais pardonné à Peter de lui avoir coupé la main avant de la jeter en pâture avec le réveil du Capitaine au crocodile qui le poursuit depuis sans trêve…

Crochet enlève aux cours d’une embuscade Lily la tigresse, afin de capturer Peter, dont il pense qu’il viendra la sauver. Au cours d’une bataille Lily la tigresse est libérée, et retourne chez les Indiens. A cause de sa jalousie, Clochette révèle la cachette de Peter Pan, où Crochet le trouve endormi et décide de le tuer en empoisonnant la potion que Wendy avait donné à Peter. Entre –temps, les enfants perdus, Wendy et ses frères sont capturés. Quand Peter se réveille, Clochette est prise de remords et veut le prévenir que la potion qu’il est sur le point de boire est empoisonnée. Fâché contre elle, Peter Pan ne la croit pas et Clochette finit par boire elle-même la potion. Pour la sauver, Peter fait appel à tous les enfants qui croient aux fées et Clochette revient à elle.

Peter se rend ensuite au bateau de Crochet et la bataille s’engage. Crochet est vaincu et poussé par-dessus bord, il disparait dans la gueule du crocodile.

Youna et Estebann

Se rendre à Londres : les transports

Comment se rendre au Royaume Uni depuis la France ? Par Théo et Arthur

Comment se rendre à Londres en partant de France ?

En prenant le tunnel sous la Manche, le ferry ou les transports aériens. Nous partirons le mardi 14 mai 2013 au matin, et nous prendrons le ferry à Calais pour rejoindre Douvres en Angleterre. Nous repartirons le vendredi 17 au soir, en prenant le shuttle cette fois-ci, c’est-à-dire le tunnel sous la Manche. Nous franchirons la frontière française à Calais et les douanes anglaises y contrôleront nos papiers.

I) Le tunnel sous la Manche

Le projet de construction et d’exploitation d’un tunnel ferroviaire sous la Manche est lancé en 1973 par Georges Pompidou, président de la république française, et par Edouard Heath, premier ministre britannique, lors de la signature au manoir de Chequers d’un traité franco-britannique du tunnel sous la Manche.

2 avril 1985 : la consultation est lancée par les deux gouvernements.

15 décembre 1987 : début des travaux de creusement de la galerie de service côté anglais.

28 février 1988 : début des travaux de creusement de la galerie de service, côté français.

10 décembre 1993 : TML livre l’ouvrage à Eurotunnel, la société d’exploitation.

6 mai 1994 : inauguration officielle par la reine Elisabeth II et le président français François Mitterrand.

L’ouvrage comprend trois galeries : deux tunnels ferroviaires monovoie et un tunnel de service, l’ensemble creusé à 40 m sous le lit de la Manche. D’une longueur de 50 km dont 38 km sous la mer, l’ouvrage relie Coquelles (Pas-de-Calais, France) à Folkestone (Kent, Angleterre).

Le shuttle transporte les voitures, autocars, camping-cars, motos et leurs passagers en 35 minutes (30 minutes à partir de l’été 2012) entre les quais d’embarquement et de débarquement de Folkestone et de Calais. Les navettes camions d’Eurotunnel permettent aux poids lourds et aux camionnettes de franchir le détroit de Pas-de-Calais avec un départ toutes les dix minutes dans chaque sens. L’intensité de ce trafic fait d’Eurotunnel le leader mondial du ferroutage.

L’Eurostar transporte quant à lui uniquement des passagers à pied, on peut le prendre dès la gare de Paris, ou bien à Lille. Il franchit le tunnel et continue jusqu’au cœur de Londres, reliant ainsi les deux capitales.

II) Le ferry

JPEG - 199.1 ko
Ferry à Calais

Un ferry est un bateau ayant pour fonction principale de transporter des véhicules routiers ou ferroviaires avec leur chargement et leurs passagers dans les traversées maritimes. Un ferry comporte généralement des ponts passagers et des cales réservées aux véhicules qui embarquent et débarquent au moyen d’une rampe. Différents types de bateaux sont utilisés : le choix est généralement déterminé en fonction des critères suivants : longueur du parcours, nombre de passagers ou de véhicules, vitesse attendue (présence des moyens de transport concurrents tels l’avion et le train), conditions météo, conditions marines (amplitude des marées, courants, tempêtes). Un ferry doit être rapide. Il doit aussi être manœuvrant pour pouvoir se passer de toute assistance au remorquage dans les ports même lorsqu’il atteint tailles importantes. Afin de participer à ces recherches en gain de temps, les terminaux ferry installent des systèmes d’amarrage par ventouses. Il est généralement volumineux car les passagers et véhicules nécessitent de grands volumes.

III) Les aéroports de Londres

L’agglomération de Londres est desservie par trois aéroports principaux (classés ici par ordre d’importance) :

  • L’aéroport de Londres Heathrow (code LHR) est le plus important du Royaume-Uni. Il est situé à l’ouest de la capitale.
  • L’aéroport de Gatwick (LGW) est le deuxième plus important, il est situé au sud de la ville.
  • Au nord, l’aéroport de Londres Stansted (STN), le troisième plus important. Pour nous, habitants de Mordelles, c’est l’aéroport le plus facilement joignable en passant par l’aéroport de Dinard et en empruntant la compagnie Ryanair.

Théo et Arthur

The Beatles

Le groupe britannique mythique ! Par Anaëlle et Coralie

I) Les membres du groupe

JPEG - 12.5 ko
The Beatles

Dans le groupe il y a 4 membres :

John Lennon est né le 9 octobre 1940 et mort à cause d’un coup de revolver qui venait d’un fan déséquilibré à New-York le 8 décembre 1980. Auteur-compositeur, il était chanteur principal au début du groupe, et faisait de la guitare rythmique.

Paul McCartney est né sous le nom de James McCartney le 18 juin 1940. Il était auteur compositeur, chanteur guitariste dans les débuts à Hambourg.

George Harrison né le 25 février 1943 et mort le 29 novembre 2001. Il faisait de la guitare, et chantait en général ses propres chansons ou des standards du rock, quelques compositions dès le deuxième album.

Ringo Starr est né Richard Starkey le 7 juillet 1940, batteur, a fait quelques rares chants, une composition, et une collective sur Magical Mystery tour sous son vrai nom.

II) L’histoire du groupe

Le 45 tours « Love Me Do » sort le 5 octobre 1962, et atteint la dix-septième place au hit parade britannique. En février 1963, leur deuxième disque, « Please, Please Me » est classé numéro 1. La beatlemania s’étend de manière foudroyante. Il y a aussi « I Want To Hold Your Hand » diffusée sur le plateau du « Ed Sullivan Show » en 1964 lors de leur premier voyage aux Etats-Unis.

III) Les biographies de Paul McCartney et de John Lennon.

a) Paul McCartney

Paul McCartney, est né d’un père pompier et d’une mère infirmière. Paul McCartney passe son enfance dans le quartier ouvrier de Liverpool où il se lie avec George Harrison. Son père jazzman lui offre une trompette mais pour jouer du rock & roll, rien de mieux qu’une guitare. En 1957, il séduit professionnellement John Lennon et devient membre de son groupe, les Beatles, qui se séparent le 10 avril 1970, après quatorze albums et près d’un milliard de disque vendus.

b) John Lennon

John Lennon rencontre Paul McCartney à l’école et ils fondent en 1960 le groupe « The Beatles. » John Lennon est, au début, le leader et le principal chanteur du groupe, mais peu à peu la rivalité s’installe entre les deux interprètes. En 1969, il divorce du groupe et devient le compagnon de l’actrice japonaise Yoko Ono qui aura une grande influence sur la suite de sa carrière. De nombreux fans des Beatles la tiennent pour responsable de la séparation du groupe.

Coralie et Anaëlle

Trafalgar square

L’une des places les plus célèbres de Londres ! Par Enora et Arianne

Trafalgar square

JPEG - 8.2 ko
Trafalgar square

Trafalgar square est une célèbre place à Londres faisant référence à la bataille gagnée par les Anglais contre l’armée française de Napoléon 1er.

Sur la place, il y a la colonne de Nelson, les deux fontaines, la National Gallery, l’un des plus importants musées de Londres et l’église anglicane, Saint Martin-in-the-fields.

La bataille de Trafalgar

La bataille de Trafalgar oppose le 21 octobre 1805 la flotte franco-espagnole sous les ordres du vice-amiral Villeneuve, à la flotte britannique commandée par le vice-amiral Nelson. Nelson y trouve la mort, mais la tactique qu’il a mise en œuvre vaut aux britanniques une victoire totale malgré leur infériorité numérique. Les deux tiers des navires franco-espagnols sont détruits et Napoléon faute d’une flotte suffisante, doit renoncer à tout espoir de conquête du Royaume-Uni.

Enora et Arianne

Windsor castle

La château de Windsor, la deuxième résidence principale de la reine ! Par Eliot et Mathis

Windsor est une ville du Royal Borough de Windsor et Maidenhead dans le Berkshire, Royaume-Uni, à 40km à l’ouest de Londres. Située sur la Tamise, elle est surtout célèbre grâce au château de Windsor, dans lequel logent les souverains britanniques quand ils ne sont pas à Buckingham Palace.

I) Le château de Windsor

JPEG - 22.4 ko
Windsor castle

Le château de Windsor (en anglais : Windsor Castle) est une forteresse médiévale située à Windsor dans le Berkshire au Royaume-Uni. Le château est célèbre pour son architecture et pour servir de résidence à la famille royale britannique. La construction commença peu après la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant au XIe siècle. Depuis le règne d’Henri 1er d’Angleterre, le château a été utilisé par de nombreux monarques et il est le plus ancien palais habité sans interruption en Europe. Plus de 5000 personnes habitent et travaillent aujourd’hui dans le château. En février 1952, Elisabeth II succéda à son père et décida de faire de Windsor sa principale résidence de week-end.

II) Les différentes parties du château

a) La chapelle St Georges

Elle abrite les sépultures de 10 monarques dont Georges V, Georges VI, Henri VIII et Charles 1er et depuis 2002 celui de la reine mère. La chapelle date du XVe siècle et présente une voûte cintrée en éventail, fourmillant de détails. Un miroir évite de se tordre le cou. Dans le chœur, on trouve des stalles en bois, finement ciselées, attribuées à chaque membre de l’ordre de la Jarretière avec leurs emblèmes. Ce sont des descendants nobles d’un vieil ordre de chevalerie.

b) State appartements (les appartements d’Etat)

A l’étage, on traverse le Grand Vestibule, on peut y voir une tête de tigre en or, une belle panoplie d’armes anciennes et la balle qui tua Nelson à Trafalgar le 21octobre 1805 ! On peut voir également le salon Waterloo, où se fête chaque année l’anniversaire de cette victoire britannique. Le Saint Georges’ all, est une vaste salle magnifiquement restaurée depuis l’incendie où sont visibles les blasons de tous les chevaliers de la Jarretière. Un banquet somptueux s’y tient tous les ans : une seule table et… 160 couverts parfaitement alignés.

c) La maison de Poupée (Dolls house)

C’est un adorable petit palais construit pour la reine Mary en 1921. Tout y est miniaturisé, de nombreux artistes ont offert une réplique d’un livre ou d’un tableau. C’est un chef d’œuvre du genre, car rien ne manque : électricité, système de plomberie opérationnel… et même un service complet en argent dressé dans la salle à manger ou encore le dernier gadget en vogue : un aspirateur… Egalement en exposition, une sélection de vêtements et d’accessoires de poupées.

III) Le fameux Eton college

Il est à 15-20 minutes à pied du château. Fondé au XVe siècle, c’est la troisième université britannique la plus prestigieuse, après Oxford et Cambridge. De ses bancs prestigieux sont sorties de nombreuses célébrités, parmi lesquelles 18 premiers ministres, Georges Orwell, John le Carré et… le prince Harry.

Eliot et Mathis