La Préhistoire

Dans le cadre de leur projet autour de la préhistoire, les CE2 ont approfondi l’étude de cette période par des recherches thématiques dont voici les fruits !

Que sait-on de cette très longue période qui précède l’Histoire ?

Homo sapiens

Il y a 300 000 ans, les premiers représentants directs de notre espèce apparaissent sur Terre. Homo sapiens va peu à peu remplacer tous les autres hominidés. Il va explorer la Terre, atteindre tous les territoires de notre planète, puis se lancer dans l’imaginaire. Il découvre l’art (comme on le voit sur les fresques de Lascaux), la magie et les mondes invisibles. Il crée le divin, invente l’écriture, l’architecture, la médecine…

JPEG - 65.6 ko
Venus de Brassempouy

Un exemple de l’art des premiers homo sapiens : La dame de Brassempouy, une sculpture de plus de 20 000 ans en ivoire de mammouth

C’est un constructeur d’outils de plus en plus perfectionnés, souvent des armes. Homo sapiens se distingue par la complexité de ses relations sociales, l’utilisation d’un langage articulé, élaboré, transmis par l’apprentissage, le port de vêtements, la maîtrise du feu et la domestication de nombreuses espèces végétales et animales. Il fixe son espace, le délimite et crée la propriété, invente l’agriculture. Homo sapiens a pu rencontrer l’homme de Néandertal qui a disparu peu après son apparition. On pense même que les deux espèces ont pu se reproduire d’après l’étude de certains ossements, notamment la mâchoire d’un néandertalien. La capacité crânienne de l’homo sapiens a diminué depuis l’apparition de l’espèce. Nous sommes aujourd’hui tous de l’espèce homo sapiens.

Eden, Jules, Mathéo, Maya

L’homme de Néandertal

Le mot « néandertalien » est tiré de Néandertal, nom d’une petite vallée située en Allemagne où on a trouvé des ossements en 1856.

L’homme de Néandertal est un représentant du genre homo. Il a vécu en Europe et en Asie occidentale au Paléolithique moyen, entre environ 250 000 et 28 000 ans avant le présent. L’homme de Néandertal est à l’origine d’une riche culture matérielle appelée Moustérien, ainsi que des premières préoccupations esthétiques et spirituelles en Europe.

JPEG - 19.3 ko
Squelette reconstitué

Les Néandertaliens sont de corpulence souvent très massive et robuste : 90 kg et 1,65m en moyenne pour les hommes et 70kg et 1 ,55m pour les femmes. Des individus auraient atteint 1,90m. L’ensemble de leur structure et leurs attaches musculaires laissent supposer une grande force physique.

Les Néandertaliens avaient une alimentation carnée composée de grands mammifères mais incluant également des végétaux ou de petits animaux lorsque les conditions s’y prêtaient.

Chasseurs de grands mammifères, les Néandertaliens avaient des stratégies qui attestent une parfaire connaissance de leur environnement, des animaux et un savoir-faire technique développé. Enfin, des études anatomiques montrent leur adaptation à la chasse : ils étaient en effet trapus et musclés.

Les Néandertaliens connaissaient le feu, taillaient la pierre pour fabriquer des outils, réalisaient des huttes, chassaient le mammouth et ont vraisemblablement réalisé des sépultures.

JPEG - 25.5 ko
crâne de Néandertalien

L’art des Néandertaliens :

  • Collecte de fossiles rares ou de minéraux.
  • Utilisation d’ocre.
  • Utilisation de plumes comme le montre la disposition des traces de découpe sur les ossements d’oiseau d’une grotte italienne.
  • Gravure de traits, de lignes ou de signes géométriques simples sur des os ou des pierres.
JPEG - 6.2 ko
Motif en zig zag gravé sur un os

Les Néandertaliens auraient disparu il y a environ 29 000 ans. Leur disparition demeure encore en partie inexpliquée et a suscité de nombreuses hypothèses.

Alexis, Louane, Quentin, Shawna, Warren

L’homo habilis

Les débuts de l’humanité !

Homo habilis signifie « homme habile ». C’est une espèce du genre homo qui vivait il y a 2,5 à 1,8 millions d’années en Afrique. Il maîtrisait parfaitement la bipédie permanente. On a découvert les premiers vestiges d’homo habilis en 1959. On attribue à homo habilis les premiers objets fabriqués à la main. Ils prenaient une pierre lourde appelée percuteur puis un galet et le transformaient en galet aménagé.

JPEG - 7.5 ko
Galet aménagé 1 7 millions d années Ethiopie

Le chopper est un galet aménagé avec un tranchant d’un seul côté. Le chopping-tool coupe sur les deux faces.

L’homo habilis pesait entre 30 kg et 50 kg. On lui attribue les premiers habitats. Les homo habilis vivaient en petits groupes ce qui implique un minimum d’organisation sociale. Ils restaient entre 10 et 15 ans au même endroit. L’homo habilis était omnivore, il était charognard et non chasseur. Les choppers devaient lui permettre de découper des morceaux de viande ou de casser des os. Les femmes étaient beaucoup plus petites que les hommes.

JPEG - 30.9 ko
Moulage du crâne d homo habilis

Anthony, Gabriel, Delwyn, Jorane, Zazie

Lucy, australopithèque

Qui était-elle ?

PNG - 4.3 ko
Hadar Ethiopie

Lucy a été découverte le 30 novembre 1974 à Hadar en Ethiopie sur les bords de la rivière Awach. Elle est morte à 20 ans et le fait que ses ossements n’aient pas été dispersés par un charognard indique un enfouissement rapide, peut-être à la suite d’une noyade.

JPEG - 20.4 ko
Les ossements de Lucy

Ce fossile est complet à 40% et date d’environ 3,2 millions d’années. Elle mesurait entre 1,10m et 1,20m et pesait au maximum 25 kg.

JPEG - 11 ko
Reconstitution de Lucy

Lucy a été surnommée ainsi car les paléontologues écoutaient la chanson des Beatles « Lucy in the sky with diamonds » le soir sous la tente.

Enzo, Maxime, Nicolas, Nolan

L’homo erectus

Homo erectus est un représentant du genre homo qui a vécu jusqu’en Asie centrale et orientale au paléolithique inférieur, entre environ 1 million d’années et 300 000 ans avant le présent. Les plus anciennes traces de foyer impliquant la maîtrise du feu datent d’environ 400 000 ans.

PNG - 41.2 ko
Reconstitution

Les homos erectus ont une mâchoire puissante, des os épais, et un front assez bas. Ils mesuraient entre 1,50 et 1,65 m, pesaient entre 45 et 55 kg. Les homos erectus sont les premiers hommes à migrer hors d’Afrique. Ce ne sont pas des exodes de masses mais plutôt de petits groupes de chasseurs qui se déplacent progressivement vers l’Europe et l’Asie.

PNG - 36.9 ko
Homme de Tautavel

L’homo erectus est cueilleur de fruits et de racines, mais aussi charognard et chasseur de petits animaux et de plus gros comme les mammouths. Il a amélioré les techniques de taille et étendu la gamme des outils : il a réalisé les premiers bifaces et hachereaux dont on a trouvé de nombreux spécimens en Afrique et en Eurasie.

L’homo erectus est le premier homme à avoir domestiqué le feu. Grâce à ce dernier, il a pu fabriquer des outils plus performants, cuire ses aliments et dans une certaine mesure se réchauffer et tenir à distance les prédateurs.

Chloé, Clara, Evan, Nicodème

Toumaï, une trace plus ancienne

JPEG - 70.9 ko
Crâne de Toumaï

Toumaï est le surnom d’un crâne fossile datant de 7 millions d’années environ retrouvé en 2001 au Tchad dans le désert du Djourab par l’équipe du professeur Brunet. Ce crâne est quasiment complet.

PNG - 6.4 ko
Djourab Tchad

Toumaï signifie « espoir de vie » en langue gorane, c’est le président du Tchad qui lui a donné ce nom. Selon le professeur Brunet, il appartient au groupe des hominidés et non des grands singes. Son bourrelet au-dessus des yeux fait penser que c’était un mâle. Il devait mesurer un mètre environ et peser 35 kg. Il vivait dans les forêts voisines d’un lac.

PNG - 16.6 ko
Reconstitution de Toumaï

Tarik, Lucas, Lilou, Lena